Interview du Président.

par Estelle GUEÏ.

Créé en 2019, sous l’impulsion de son fondateur et Président, Sébastien CESSAC, le mouvement humaniste, citoyen et politique, Les Altruistes, ambitionne de faire bouger les lignes de la politique hexagonale. Ce nouveau parti se présente aux élections régionales, qui auront lieu en juin 2021. Rencontre sous le signe de l’altruisme !

Les Altruistes

Pourquoi avoir appelé votre mouvement citoyen Les Altruistes ?

Je voulais trouver un nom fédérateur évoquant un profond changement dans notre pays. L'altruisme se caractérise par le souci de son prochain, de son bien-être, de façon totalement désintéressée. Cette valeur évoque la générosité, le dévouement, la solidarité, l’empathie et la bonté. C’est pourquoi j’ai décidé d’appeler ce nouveau mouvement citoyen, humaniste et politique, Les Altruistes.

Quel est votre parcours professionnel ?

Après avoir étudié la comptabilité et la gestion à Blois, en Loir-et-Cher, je suis entré dans la vie active en 2004, comme simple agent de sécurité. Ensuite, j’ai évolué dans la hiérarchie, jusqu’à atteindre le poste de Superviseur Régional. En 2012, j'ai intégré la réserve citoyenne de la police nationale à l’école de Nîmes. Actuellement, je suis fonctionnaire d’état au Ministère de la justice.

De quelle région et milieu social êtes-vous issu ?

Je suis né, dans la région Centre-Val de Loire, à Blois, en Loir-et-Cher en 1982. Issu d’une fratrie de 3 enfants, dont un frère jumeau et une sœur. Mes parents, grands-parents et arrières- grands-parents ont toujours vécu dans cette région. Je suis issu d’une classe sociale ouvrière. Mes parents m'ont apporté une très bonne éducation, ainsi que des valeurs. Pour la petite histoire, mon nom de famille, CESSAC, porte aussi le nom d'une commune de la Gironde et d'autres hameaux.

Sébastien CESSAC
Président du mouvement Les Altruistes.
Comment avez-vous eu l’ambition de créer un nouveau parti politique ?

Tout au long de mon parcours je me suis toujours investi dans des missions associatives, sportives et scolaires. Pourquoi ? Le fait de travailler dans une association m’a permis de me sentir utile à la société. Le bénévolat donne du sens à la vie. Il y a aussi le fait d'avoir des relations avec d'autres personnes. Défendre une cause, réaliser des choses avec des résultats concrets, acquérir de nouvelles compétences. J’ai également accompagné des personnages politiques, encartés ou pas, sans jamais rien demander en retour.

Quel était votre état d'esprit ?

Ma démarche était désintéressée, pour faire avancer les choses et garder confiance dans le genre humain. Malheureusement, l’expérience m’a montré que certains s’engagent en politique, non par altruisme, mais pour profiter de la bienveillance des autres et obtenir gain de cause. Des postures qui leur permettent de se placer sur le devant de la scène, au mépris de leurs engagements initiaux et de ceux qui ont contribué à les y aider. C’est donc tout naturellement que j’ai décidé de créer un nouveau mouvement citoyen humaniste et altruiste !

Vous parlez de changement, quelle est votre vision de la politique actuelle ?

Plusieurs gouvernements successifs ont installé une politique de répression, renforçant l’individualisme dans le cœur de la majorité des français. Nous devons tous ensemble changer cette tendance individualiste, en apportant une politique de prévention et en recentrant le citoyen au cœur de la politique. Actuellement, en France une majorité de personnalités politiques de notre pays sont dénuées de convictions. Leurs motivations sont muées par l’égo ou par l’opportunité de trouver un travail bien rémunéré !

Les partis politiques ont oublié la réalité du terrain et sont déconnectés de ce que vivent au quotidien leurs électeurs.

Selon vous quels mouvements ou partis politiques représentent le mieux les citoyens français ?

Aucun mouvement citoyen se lève pour dire STOP à cette répression permanente dans notre belle France ! Si personne ne réagit, dans moins de 5 ans, les classes moyennes disparaitront et la France basculera dans une misère sociale et économique, où les riches s’enrichiront encore plus, tandis que les plus modestes auront encore plus de difficultés.

Quelle est votre vision de la démocratie Française ? 

Jour après jour, notre démocratie s’efface, se résumant à quelques élections et à une majorité qui veut tout nous imposer, sans débat citoyen. En effet, les citoyens doivent pouvoir s’exprimer entre deux élections. C’est la raison pour laquelle une vraie démocratie doit garantir aux citoyens le droit de s’exprimer, de manifester, de faire grève, de signer une pétition, de s’engager au sein d’un parti, syndicat ou association. Une démocratie authentique offre la liberté d’entreprendre, de circuler, de s’exprimer sans censure.

Qu’avez-vous accompli au sein du mouvement Les Altruistes ?

Depuis deux ans je travaille sur la création du mouvement citoyen, humaniste et politique, les Altruistes. Concrètement, j’ai commencé seul en créant moi-même un logo, le site internet, le référencement. Ensuite, j'ai réalisé des flyers et affiches, pour rallier à ma cause un maximum de personnes. Aujourd’hui, notre mouvement prend de plus en plus d’ampleur. Les citoyens engagés dans notre mouvement veulent un vrai changement. Je remercie toutes ces personnes qui s’investissent dans ce projet à 200% pour une France plus juste !

Ma philosophie : seul on va plus vite, ensemble on va plus loin !

Que représente le logo des Altruistes ?

Ce logo symbolise à la fois notre pays, la France, et revendique l’importance d’œuvrer dans la vie de façon désintéressé. Je suis persuadé que beaucoup de citoyens partagent ma vision et que tous ensemble nous auront à cœur de vouloir apporter notre pierre à l’édifice !

Concrètement quels sont vos objectifs ?

Nous avons décidé d’investir une liste citoyenne pour les élections régionales Centre-Val de Loire. Une région que je connais très bien, grâce à mes fonctions professionnelles. Nous apporterons une ligne politique citoyenne et démocratique. Par exemple, considérer l’opposition, apporte de nouvelles réflexions et échanges, permettant d'améliorer la vie des habitants de la région.

Quelles sont les grandes lignes de votre mouvement ? 
  • La reconnaissance du vote Blanc

  • Rendre le vote obligatoire

  • Apporter un referendum national pour les questions qui touchent l'ensemble des citoyens

  • Une 3e chambre parlementaire composée d’une liste citoyenne par domaines de compétences. Chaque citoyen détenteur d'un diplôme ou d'une expérience professionnelle significative, pourra s’inscrire sur une liste selon son domaine de compétences pour proposer des lois gouvernementales. Les citoyens et les parlementaires voteront. Pour les personnes ne possédant pas de compétences particulières, un cahier de proposition par voie électronique, sera proposé en fonction des domaines afin que chacun puisse participer à la vie politique.

  • Réduire de moitié le nombre de députés et sénateurs

  • Chaque proposition de loi sera votée avec l’ensemble des parlementaires et citoyens engagés.

  • Apporter plus de pouvoir aux Maires dont le rôle s’efface inexorablement

Le mouvement citoyen des Altruistes en 3 points :
LES CITOYENS :

Le mouvement citoyen des Altruistes s’articule autour de 27 domaines de compétences. Chaque spécialité est représentée par un citoyen travaillant dans le domaine qu’il représente. Ainsi son expertise garantit la connaissance de la réalité du terrain, non biaisée par la corruption, la simulation, le mensonge ou les inexactitudes.

Le mouvement des Altruistes est le seul parti politique à proposer des spécialités représentées par des citoyens experts : holistique, laïcité, pauvreté, zones urbaines prioritaires, retraite, aînés, société, famille, immigration, etc.

L'HUMANISME :

Les humanistes sont des érudits qui ont soif de savoir. Ils affirment leur foi dans l'être humain qu'ils placent au centre de leurs préoccupations, ils recherchent également l'épanouissement. Par conséquent, le mouvement Les Altruistes créé des partenariats avec les associations qui réalisent pour la plupart le travail de l’État. En effet, certaines associations, qui ne perçoivent pas de subventions, se substituent parfois à l'État, en assurant leurs propres missions. A ce jour aucun mouvement, ou parti politique, n'offre la possibilité aux associations de s’exprimer pendant leurs congrès ou tout autre rassemblement. Toutes les associations en partenariat avec notre mouvement, seront invitées à nos meeting, car elles jouent un rôle d'intérêt général grâce à leurs capacités de mener une gestion désintéressée. En outre, les associations sont pilotée par une gouvernance bénévole, ce qui rejoint les valeurs de l’altruisme.

LA POLITIQUE :

Dans une société où la plupart des citoyens ne sont ni écoutés, ni considérés et dans une démocratie qui s’efface progressivement pour laisser place à une monarchie, le mouvement des Altruistes prône un vrai changement de la politique française, en considérant que l’autre existe aussi ! Si nous souhaitons contribuer à une France plus juste, une France d’équité et d’égalité, nous devons nous engager en politique ! Recentrer l'humain au cœur de la politique de notre pays. Cela se réalisera grâce à vos votes.

Rejoignez-nous ! Nous avons besoin de vous !